Partagez

and my thoughts got rude. (mona)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockJeu 22 Oct - 0:47

y a le son qui tambourine jusqu’à faire vibrer les murs. jusqu’à faire vibrer la foule. l’odeur du tabac envahie chacune des pièces, enveloppant de sa fumée âcre les corps qui s’échauffent déjà, verre à la main. ace, il est présent sans y être. ses potes l’entourent, se marrent pour quelque chose qui lui échappe, et l’espace d’un instant il se sent spectateur de la soirée qui se déroule devant ses yeux. c’est une étrange sensation qui l’habite. non ce soir ace, il n’est pas dedans. peut-être n’a-t-il pas suffisamment d’alcool dans le sang. ace reviens sur terre putain, t’es déjà défoncé? une tape sur l’épaule le fait sourire distraitement. alors ace il finit par s’éclipser sans un mot, se remplissant un verre au passage. un de ses potes lui coupe la route, manquant de lui faire déverser la moitié de sa boisson sur ce parquet encore trop brillant. tu m’suis ? j’crois qu’y a un toit. il fait mine de tirer, lui indiquant silencieusement ses intentions. désolé mec, j’comptais aller voir la meuf là-bas. si y a pas moyen, j’te rejoins. coup d’œil entendu, ace hausse les épaules, nonchalant. investigation en solitaire, il sort seul de l’appartement du dernier étage avant de monter rapidement jusqu’au toit. le panneau interdit le pousse à ouvrir la porte. le vent frais s’engouffrant brutalement lui coupe net la respiration l’espace d’une seconde. Si loin de l’atmosphère étouffante qui plane au-dessus de la soirée. il vient alors se poser au bord, les coudes sur le muret, vue sur la rue. ace, il a pas l’habitude de la solitude. du silence. c’est étrange, il s’entendrait presque réfléchir hors du brouhaha incessant qu’il a perpétuellement autour de lui. il se roule un joint, le moment en serait presque parfait. Et à peine fait-il vaciller la flamme sur le briquet que la porte grince derrière lui. il sourit, le joint entre les dents, portant ses mains autour pour l’allumer. j’savais que t’allais pas conclure
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockJeu 22 Oct - 14:48

Elle est un peu étourdie par tout ce bruit, elle ignore ce qu'elle fait là. C'est Gin qui lui a parlé de cette soirée, qui lui a dit que ce serait cool. Mais elle l'a perdu de vue, Gin. Elle doit être quelque part planquée avec l'un ou l'autre type, ou bien entrain de se faire du biff à revendre ses restes. Mona soupire, remplie son verre de rhum et d'un peu de jus de fruit. Elle regarde autour d'elle et décide de prendre un peu l'air en sortant dans la cage d'escaliers. C'est qu'elle se fait coincer entre deux étages dans une discussion inintéressante avec un grand brun au regard sombre et insistant. Ses pupilles sont ultra dilatées, il a probablement pris autre chose qu'un peu de marie-jeanne. Il parle beaucoup trop vite et elle a du mal à le suivre. Il lui raconte ce qu'il fait, pourquoi, comment il est arrivé à Vancouver, son boulot, ses potes, ce bar où il kiffe aller parce que " tu comprends les barmans sont pas des pauvres types qui y connaissent rien à la bière " et elle hoche la tête sans avoir vraiment le temps (ou l'envie) d'en placer une. Elle a du mal à avoir l'air intéressée mais lui est trop défoncé pour en avoir quelque chose à foutre alors il continue de parler, il se met même à la draguer ouvertement sans aucune subtilité. " Hey ! Heum... Faut vraiment que j'aille aux toilettes, tu m'attends ici ? " lui demande-t-elle en accompagnant ses mots d'un charmant sourire. Il renifle et hoche la tête avant de s'allumer une clope. Elle en profite, remonte à l'étage où a lieu la soirée, des gens discutent devant la porte et encore plus derrière où la musique éclate autant que les rires. Elle continue de monter, elle grimpe les escaliers deux à deux, arrive en haut. Elle se rappelle qu'elle est déjà venue là haut, que le toit est ouvert, alors même si l'écriteau devant la porte dit le contraire, elle l'ouvre. Le vent la frappe, lui glace le sang pendant une petite seconde, le temps qu'elle souffle et referme la porte derrière elle. Il y a déjà quelqu'un, un type, qui lui lance un phrase qu'elle a du mal à comprendre. Il savait qu'elle n'allait pas conclure ? De quoi parlait-il ? L'avait-il vu ? Elle arque un sourcil, légèrement surprise et plisse les yeux. Là de dos, elle se demande si c'est vraiment lui. Ce gars qu'elle a déjà rencontré un soir. Elle s'avance, son verre de rhum toujours entre les mains et s'arrête à quelques pas derrière lui. " Jamais le premier soir, tu devrais le savoir... " souffle-t-elle. Elle ne peut retenir un sourire face à l'ironie de la situation. Doucement, elle porte son verre à ses lèvres pour boire une gorgée et elle s'assoit à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockJeu 22 Oct - 18:23

ce n’est pas la voix de son pote qu’ace entend entre les souffles du vent. ou bien a-t-il perdu toute trace de virilité en moins d’un quart d’heure. non, il ne reconnaît pas tout de suite la voix féminine qui s’élève derrière lui. il tend l’oreille un instant, l’entend s’approcher. il ne dit rien, non pas un mot, avant de sentir sa présence à ses côtés. enfin, ace tourne la tête lentement, aspirant une nouvelle fois les volutes de sa roulé magique. il reconnaît sa chevelure, son visage qui lui rappelle un peu bambi malgré les ombres qui dansent sur sa peau dues au faible éclairage de la rue. il s’exaspère ace, lève automatique les yeux au ciel. malheureusement, sa présence ne lui ait pas agréable. elle lui a été l’espace d’un court moment, mais aujourd’hui elle ne l’est plu.  à vrai dire, il aurait préféré celle de son pote. lui au moins ne l’a pas volontairement planté au milieu des draps. – la phrase de la jeune femme énoncée quelques secondes auparavant prend alors tout son sens dans son esprit. il salue au moins son ironie et ne peut s’empêcher de sourire légèrement. d’un sourire un peu jaune cependant. elle l’a ébranlé dans sa putain de fierté et il ne compte pas faire d’efforts ace. il ne comprend pas même pourquoi elle vient s’asseoir avec lui, comme deux potes qui referaient le monde à la tombée de la nuit. ils ne sont pas potes. il élude volontairement sa première remarque. alors, t’as décidé d’allumer qui ce soir ? non parce que j’suis curieux de savoir qui est ta prochaine proie. quoique, si t’es là c’est que t’as peut-être trouvé personne. il tire de nouveau nonchalamment sur son joint. ne lui en propose pas. je préfère te le dire, ton manège ne fonctionne qu’une fois. pas deux. sourire hypocrite. il a dit tout ce qu’il avait à dire. il crache un peu son venin. fierté de merde, ace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockJeu 22 Oct - 19:06

Ace n'a pas l'air très enthousiaste lorsqu'il la reconnait et alors qu'elle le regarde son esprit s'évade ailleurs le temps d'un instant, se remémorant cette dernière fois où elle l'a vu, cette soirée, il y a seulement quelques semaines. Elle rougit presque en y repensant. Mona, elle a beau être un peu naïve parfois, elle est pas totalement stupide alors elle se doute bien que l'égo du garçon en a pris un coup quand elle a décidé de se barrer en le laissant en plan. Sur la béquille. Elle s'excusera pas d'être partie, elle l'a fait en pleine conscience. C'était seulement pas contre lui. L'égo masculin, toujours la même histoire.
Elle avale le rhum qui coule lentement dans sa gorge et pose le gobelet en plastique entre eux. Ace fume un joint et il ne semble pas vouloir partager, il tire dessus et l'odeur qui plane entre eux atténue presque l'atmosphère entre eux pendant quelques secondes. C'est avant qu'il se mette à parler. Mona l'écoute distraitement, elle fouille en silence dans son sac la boîte métallique dans laquelle elle range ses joints déjà roulés pendant qu'il lui demande qui elle compte allumer ce soir, parce qu'évidemment, c'est ça qu'il croit, Ace. Que Mona est une allumeuse. Ca lui vient pas à l'idée de penser que ça pourrait être autre chose, non. Lui il voit que son désir inassouvi, sa frustration, son égo blessé. Elle appuie son doigt sur la molette du briquet et la douce flamme vient brûler le bout du joint qu'elle a coincé entre ses lèvres. Il dit que son manège ne fonctionnera pas une deuxième fois, sous entendu que si elle est là pour essayer ce n'est même pas la peine. Mona recrache la fumée et tourne son visage vers lui. " De quoi est-ce que tu parles, Ace ? " demande-t-elle, réellement confuse par les propos qu'il tient contre elle depuis deux minutes. Elle fronce légèrement les sourcils en le regardant, mais pas de façon furieuse, plus avec un air qui semble dire " t'es vraiment aussi con que ça ? ". Elle détourne le visage pour regarder en bas, sous leurs pieds, la rue qui bouge... " On a passé des heures à discuter avant d'aller chez toi, j'suis étonnée de voir que ta mémoire se limite à ce qu'il s'est passé... - ou justement pas passé - dans ton lit. " Regard en biais. Elle tire à nouveau sur le pétard et souffle doucement la fumée en l'air. " J'ai paniqué, c'est tout. " Paniquer. C'est peu dire. Elle a pas l'habitude d'aller aussi loin, en général elle décline toute invitation chez un garçon, elle redoute trop le moment fatidique, celui où elle devra partir. Et puisque les hommes d'aujourd'hui considèrent pour la plupart que dépasser le seuil de leur porte est la promesse d'un ébat amoureux, alors elle préfère éviter ça. Mais là, elle s'est fait avoir. Mona se mord la lèvre pour retenir ses mots, mais c'est plus fort qu'elle, alors elle dit, minaude presque " J'ai faillit céder. Je vais pas aussi loin, généralement. C'est toi l'allumeuse, en fait... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockVen 23 Oct - 1:49

en montant sur ce toit, ace, il pensait pas avoir à aiguiser ses mots, voire aligner plus de deux phrases avec son pote. simplement fumer pour s’donner envie de redescendre profiter de la soirée. ce serait déjà pas son genre d’en manquer un bout. seulement, elle est là. il s’dit qu’elle en vaut pas la peine, qu’il n’a qu’à quitter ce toit. pourtant, quelque chose l’en empêche, ses pieds enfoncés fermement dans le bitume.  il tire, encore et encore. il parle, crache son venin une bonne fois pour toute. la fierté en a pris un coup, cobb ne le supporte pas. son regard se perd au loin, sur la rue, les gens qui s’y aventurent encore, bref, tout sauf sur son visage. malgré tout, il ne peut s’empêcher de l’observer en biais, silencieusement, sortir ses joints de son sac alors même qu’elle lui répond. il a un instant de latence, d’absence, le joint altérant quelque peu ses pensées, ses perceptions. faut dire que ce n’est pas le premier de la journée. ni le dernier. elle lui parle de leurs discussions passées, de ce qu’ils ont pu échangé. oui il s’en souvient ace. un peu. il a envie de lui demander à quoi elle s’attendait. mais ace il ferme sa bouche et finit de l’écouter tergiverser. elle a paniqué. un mince sourire apparait au coin de ses lèvres qu’il ne peut réprimer. elle a paniqué. ça l’étonne, il trouve ça mignon, dans un sens. à vrai dire, il ne s’attendait pas à ça. peut-être à tout, sauf à ce qu’elle appose cette carte sur le jeu. un instant il se demande même si elle joue avec lui. si elle le prend pour un con. il se risque à détailler chaque parcelle de son visage. mona, elle a plutôt l’air sereine. à vrai dire il s’en fout, il n’a pas envie de s’en préoccuper. qu’elle joue ou qu’elle ne joue pas, pour ace, c’est bien pareil. il s’obstine. J'ai faillit céder. Je vais pas aussi loin, généralement. C'est toi l'allumeuse, en fait… son coeur manque un battement sous le coup de sa réplique. il est surpris. trop surpris. il en ferait presque tomber son précieux. il s’empêche de partir en fou rire mais il ne peut le retenir bien longtemps. alors il se déride. il finit par se tourner vers elle, appuyé contre les briques rouges. allumeuse? c’est bien la première fois qu’une fille m’dit ça. et si j’me souviens bien, j’ai pas eu besoin de t’allumer plus que ça.. il comprend ace, qu’y a un truc qui tourne pas rond. qu’elle est peut-être pas réellement ce genre de fille et que oui, il lui avait peut-être collé la mauvaise étiquette. et alors ? trop fier pour l’admettre, il pousse le vice. sait-on jamais, se dit-il. « généralement.. », j’dois m’sentir privilégié c’est ça ? trop d’honneur. sourire narquois. en revanche, j’srais curieux de savoir pourquoi tu as paniqué, l’allumeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockVen 23 Oct - 2:18

Mona pince les lèvres après ses derniers mots, pas trop sûre de la réaction qu'elle va provoquer chez lui. Elle se sent presque chanceuse quand il se tourne vers elle, le visage beaucoup plus ouvert, carrément amusé par ce qu'elle a osé lui sortir. Lui. Une allumeuse. Il se défend, lui balance qu'à son souvenir il a pas eu à l'allumer plus que ça. Mona ouvre la bouche pour répondre mais rien ne sort, alors qu'elle sent le rouge monter à ses joues. Relaaaaaaax, calme-toi, qu'elle se dit intérieurement pour calmer le feu qui lui brûle déjà les pommettes. Alors elle se renfrogne un peu, lève les yeux au ciel et détourne le visage en fronçant le nez, parce que c'est plus simple que d'admettre qu'il a raison; OUI. OK. Elle a aussi ses torts, mais de là à la faire passer pour la plus grosse des allumeuses... Ace reprend la parole et elle retourne son attention vers lui, hausse les sourcils quand il affiche ce sourire narquois après sa remarque quelque peu désobligeante. Privilégié, bien sûr qu'il devrait se sentir privilégié. Pauvre con. Mona, elle est presque vexée par son attitude, elle veut protester. Lui faire entendre raison. Elle lui frappe le bras, furieuse. " T'entends que ce que t'as envie d'entendre," l'accuse-t-elle avant de se détourner un peu de lui. Elle reprend, " Et pourquoi tu te sentirais pas privilégier ? Tu crois que tous le pays est passé par là (grands signes pour désigner son corps) et que du coup ya  pas de raison pour que t'ais pas ta place ? " Elle le regarde à nouveau, le défie presque du regard. Mona elle déteste le conflit, elle aime pas s'énerver, mais quand il s'agit de ses convictions et de ses principes, elle a plutôt du mal à se retenir. " J'suis désolée pour toi si aucune des nanas avec qui t'as couché avant ne t'as fait te sentir privilégié, mais... c'est pas ce que je fais. " Fini. Elle se calme d'un coup. Soupir. Sereine à nouveau. Elle tire sur le joint resté coincé entre ses doigts. " J'ai paniqué parce que sur le coup tu me plaisais, c'était cool, mais que je pouvais pas juste... coucher avec toi et... repartir le lendemain comme si de rien n'était. C'est pas trop dur à avaler pour toi, ça va ? " Regard en biais. Finalement elle se dit que ce mec sous coc dans les escaliers était peut-être moins dur à supporter et qu'au moins il lui aurait pas provoqué une mini crise de nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockVen 23 Oct - 22:59

pendant un instant, mona, elle semblait calme, apaisée, son joint entre les lèvres. et puis ace, il a le malheur de répliquer avec son éternel sourire frisant la désobligeance. comme si balancer quelques sarcasmes bien ciselés, bien placés des suites de sa frustration ne lui faisait ni chaud ni froid. qu’au contraire, il prenait plaisir à la secouer un peu. et au fond, c’était un peu le cas. ace il s’rend pas compte de la portée de ses paroles parfois blessantes. il s’contente d’hausser nonchalamment les épaules. il s’en fout, il revient rarement sur ses mots. et mona, elle le prend mal. très mal. trop mal. elle le pousse, lui gueule dessus comme s’il avait ébranlé ses principes, comme s’il l’avait froissée à l’extrême. il est étonné ace, et le mot est encore trop faible pour décrire sa surprise. il manque une nouvelle fois de faire valser son joint par dessus bord. décidément. l’espace d’un instant, il est décontenancé, interloqué, hébété et tous les synonymes qu’on pourrait trouver. évite de le montrer cependant, tirant sur la fin de son joint silencieusement, attendant simplement qu’elle ait terminé. néanmoins il l’écoute réellement parler. cette fois. elle l’accuse entre autre d’être borné, de se foutre d’elle, de ne pas avoir été privilégié sur chacune des relations d’un soir qu’il aurait pu avoir. intérieurement, il rit beaucoup. à l’extérieur il se contente d’afficher son petit sourire habituel. elle sort ses griffes, essaye de le toucher et puis elle s’calme d’un coup, la mona. à presque se demander si elle n’était pas légèrement bipolaire sur les bords. ou simplement trop lunatique. elle ne le regarde plus, n’affronte pas même son regard alors qu’elle lui avoue qu’il lui plait. plaisait. lui ne s’en prive pas de la dévisager, d’inspecter chacun des muscles de son visage pour savoir si elle pouvait être sujette à une autre petite crise dans la minute suivante. tout semble ok. il écrase alors lentement, trop lentement son joint sur le muret comme pour la faire mariner, balance enfin le mégot et repose les yeux sur la jeune femme. c’est bon, c’est terminé ? il soupire. même si t’es mignonne quand tu t’énerves, j’ai bien cru que t’allais me déclencher la troisième guerre mondiale à toi toute seule. y en a qui sont mort pour moins que ça tu sais. il fait l’con ace. ça l’amuse un peu au fond de la voir s’énerver. c’est un peu sa revanche personnelle. l’égoïste. pourtant il a très bien compris ace. qu’elle veut pas se donner au premier type venu. qu’elle veut pas d’sexe sans sentiments et que c’est bien pour ça qu’elle l’a repoussé, l’autre nuit. oui il le comprend et au fond, il respecte. seulement, ça lui plait de jouer un peu avec ses émotions. il la teste, encore et toujours. le con. tout c’que tu risques c’est la faire fuir, ace. donc j’te plais. ou plaisais. au passé visiblement. mais j’ai compris, toi ton truc c’est le sexe avec sentiments. il fait quelques pas dans sa direction, réduisant considérablement la distance qui s’était formée entre eux. il se penche vers elle, approchant son visage. j’vais juste te poser une question mona: pourquoi tu t’aventures la nuit avec des mecs qui ont pas les mêmes convictions que toi? vaut mieux s’trouver un mec bon à marier, ce serait plus simple que te torturer l’esprit comme tu le fais et perdre ton temps si t’as pas envie de te laisser aller. l’ironie dans ses propos se fait sentir mais elle l’intrigue la mona. il sourit. encore et encore, jouant de la soudaine proximité qu'il avec elle. l’insolent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockSam 24 Oct - 16:01

Ace réagit à peine mais Mona se sent mieux, enfin presque... Parce qu'elle s'en veut instantanément de s'être laissée emporter comme ça, pour quelques paroles balancées en l'air par un mec qui joue clairement au con avec elle. Il garde cette attitude nonchalante, la regarde à peine alors qu'il écrase le mégot de son joint avec lenteur. Mona ne sait pas trop ce qui va lui arriver maintenant, si la discussion va s'arrêter là, s'il va clore le sujet, partir, rester...En tout cas, elle aimerait bien disparaître, se rendre invisible et quitter cet endroit, rejoindre la fête... Ou peut-être juste rentrer chez elle, elle ne sait pas trop de quoi elle a envie et elle n'est pas sûre que la présence de gens autour d'elle puisse la rassurer. Ace reprend la parole et elle lève ses yeux bleus vers lui, elle l'écoute, arque un sourcil en l'entendant, il recommence avec son air insupportable de type qui s'en fout. et probablement que c'est pas juste un air, qu'il s'en fout vraiment. ou ptete qu'il joue, qu'il fait semblant. ça revient au même. il revient sur sa déclaration, le fait qu'il lui plait, plaisait... elle le regarde, pince les lèvres quand il conclut qu'elle son truc c'est le sexe avec sentiments. il est peut-être pas si con que ça, il a finit par comprendre. Et puis il s'approche, fait un pas vers elle, se penche. Mona hausse les sourcils en le voyant si près, il sourit, il a l'air confiant. Elle, elle ne l'est pas trop. Elle l'écoute, détourne les yeux, le regarde à nouveau, fronce les sourcils, se sent pas très bien. Qu'est-ce qu'il cherche ? Ya aucun doute sur le fait que ça l'amuse et elle déteste se sentir manipuler parce que clairement, il joue avec ses nerfs, encore. il a compris. " J'en sais rien, Ace. " répond-t-elle. Elle appuie sur son nom. Plante son regard dans le sien. " Les mecs bons à marier m'ennuient, " un sourire se forme aux coins de ses lèvres, elle se dit qu'elle devrait probablement prendre un peu de distance et s'écarter, se serait plus raisonnable, mais ça l'embête de fuir parce que c'est justement ce qu'il cherche. Alors elle reste là en face de lui, " On a quand même passé une bonne soirée, dans le fond, avant que t'ais l'irrésistible envie de coucher avec moi, " son sourire s'élargit, elle le taquine un peu, c'est de bonne guerre... au final les choses ne tournent peut-être pas si mal que ça et elle se dit qu'avec un peu de chance ils pourraient peut-être même repasser une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockDim 25 Oct - 2:52

l’ambiance s’est apaisée. mona a arrêté de crier. ace a encaissé, ace a compris, a laissé sa fierté de côté et est passé à autre chose. non ace est beaucoup de choses, mais il n’est pas rancunier. il oublie vite, tourne la page après avoir mis les choses au clair. il sent au fond que mona, elle évite quelque peu son regard. lui, il s’plait à l’observer sans gêne, légèrement penchée vers elle. elle est jolie mona. à quelques centimètres de son visage, ses yeux se baladent sur ses traits fins, son nez, sa bouche, et puis ses grands yeux bleus. ses yeux lagon. oui elle est belle mona. mais les hommes bons à marier l’ennuient, à mona. les mecs comme il faut. et ace il peut le comprendre. les filles assommantes, très peu pour lui. il prendrait vite la fuite. il se contente d’acquiescer avant de se relever, reprenant une distance convenable entre leurs deux visages sans pour autant reculer. il porte son verre entre ses lèvres, fait couler un peu de liquide au fond de sa gorge avant de le reposer et enfoncer ses mains dans ses poches, appuyé contre le muret. elle le taquine un peu, sourire aux lèvres. il va pas s’le cacher ace, qu’il avait eu envie de coucher avec elle. elle lui avait plu physiquement la mona. ils s’étaient plutôt bien entendu, le courant était passé, alors il s’était pas imposé de questions existentielles à l’esprit ace. il avait foncé cette nuit là, avant de s’prendre un mur. la chute avait été rude. la garce, l’allumeuse avait-il pensé sur le coup. aujourd’hui tout s’explique. j’vais pas m’en cacher. et puis t’es loin d’être désagréable à regarder mona. j’dois pas être le seul à avoir été tenté de la sorte.  il hausse un sourcil pour accompagner son questionnement.  enfin bon, j’sais que tu craqueras un jour mona o’leary. c’est qu’une question de temps maintenant. ajoute-t-il pour la taquiner à son tour, levant les yeux au ciel. il attrape de nouveau son verre pour en finir les dernières gouttes avant de le désigner. c’est pas que j’apprécie pas ta seule compagnie, mais j’compte bien aussi profiter de la soirée en bas. on va s’prendre un verre monalisa?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockDim 25 Oct - 22:30

elle est loin d'être désagréable à regarder, dit-il. mona ça la flatte un peu d'entendre ça mais c'est toujours pareil avec elle, les compliments ça lui paraît bizarre, elle y croit pas, elle se trouve pas si jolie que ça, elle aime pas trop son nez. la vérité c'est qu'elle est pas du genre à passer des heures devant le miroir pour se maquiller ou se trouver une tenue alors ça l'étonne un peu d'entendre de la bouche d'un garçon qu'elle est agréable à regarder. elle hausse les épaules en le regardant, ace, qui est pas mal non plus dans son genre et elle peut pas se retenir de rire quand il lui dit que c'est qu'une question de temps et qu'elle finira par céder. " t'es bête, " souffle-t-elle en levant elle aussi les yeux au ciel. quand elle le voit boire elle se rappelle qu'elle a aussi un verre et elle s'en empare pour le terminer en quelques gorgées. ace propose de redescendre à la soirée, de se prendre un verre, monalisa qu'il l'appelle, un classique. mona hoche la tête et se dirige vers la porte du toit qui donne sur la cage d'escaliers. elle saisit la poignée et tire. et pousse. et retire. et repousse. elle pince les lèvres avant de se tourner pour regarder Ace juste derrière elle " tu vas pas le croire... " elle ne finit même pas sa phrase, s'écarte de la porte dans un mouvement laissant place à ace, l'invitant à essayer d'ouvrir lui-même. deux solutions : soit elle passe pour une débile qui ne sait pas ouvrir une porte, soit ils sont réellement coincés là haut tous les deux. " je crois que pour l'instant tu vas devoir te contenter de ma seule compagnie... " ajoute-t-elle en levant les yeux au ciel. la porte grince mais ne cède pas. elle est bloquée. fermée. le sourire de mona s'agrandit et elle a du mal à ne pas rire devant l'ironie de la situation. si ace espérait la fuir en redescendant à la soirée, il allait devoir se la coltiner encore un petit moment. et sans alcool en plus de ça. mona se félicite d'avoir amené plus qu'un joint avec elle, elle a encore ce qu'il faut dans son sac. elle panique pas trop, elle se dit que quelqu'un va bien finir par monter et leur ouvrir la porte, ça devrait pas durer bien longtemps, alors en attendant.... elle retourne s'asseoir et fouille dans son sac pour sortir son téléphone ainsi que de quoi rouler. " on fait un jeu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockMar 27 Oct - 1:31

t’es bête, qu’elle lui lance quand il fait une allusion au fait qu’elle pourrait craquer. ça l’fait sourire légèrement. elle nie pas en bloc la mona. et puis il propose de redescendre ace, de se remplir de nouveau le verre, de continuer la soirée ensemble parmi la foule. ils se rapprochent de la sortie, mona ouvrant la marche. elle tente d’ouvrir la porte, tire de ce qui semble être de toutes ses forces mais rien ne vient. la porte n’a pas bougé d’un seul millimètre. elle retente, mais c’est un nouvel échec. elle s’écarte, lui laissant le loisir d’essayer à son tour. il ouvre la bouche en tirant sur la poignée alors qu’il s’apprête à ironiser sur sa force de moineau mais rien ne cède. pas même un grincement. et merde. bel et bien bloqués, qu’ils sont. elle retourne sa phrase contre lui, lui annonce qu’ils vont devoir se tenir encore compagnie quelques temps sur ce toit, seuls face au monde. mona, elle sourit devant l’ironie de la situation. lui se contente d’hausser les épaules, comme d’habitude. il pourrait bien téléphoner, mais il sait pertinemment qu’aucun de ces potes n’entendra sonner son téléphone. et puis, elle veut jouer à un jeu. alors ace, il a plus réellement envie d’essayer de prévenir quelqu’un. il aime bien jouer. et maintenant qu’il en sait un peu plus sur elle que les aprioris qu’il a bien pu se faire sur elle lors de leur première rencontre, sa compagnie ne lui semble plus vraiment désagréable. il sourit, de ce sourire empli de malice. pourquoi pas. t’façon, le temps que quelqu’un se rende compte qu’on a vraiment disparu, on peut y passer le reste de la nuit. autant s’occuper. t’as une idée derrière la tête ? s’enquit-il. puis il s’avance de nouveau vers le bord du toit, l’endroit qu’ils avaient quitté quelques minutes auparavant. il vint s’asseoir dos contre le muret. alors, tu viens?
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockMar 27 Oct - 18:37

Il a plutôt raison, d'ici à ce que quelqu'un se rende compte qu'ils ont disparu, leurs amis respectifs sont probablement bien trop occupés chacun de leur côté pour remarquer quoi que ce soit alors il est probablement qu'une heure, voire plus, se passe avant qu'on ne vienne les libérer. Il fait plutôt froid là haut, et Mona est plutôt contente de ne pas avoir voulu faire la meuf ce soir en se sapant de quelque chose de trop léger. Elle a proposé de faire un jeu sans avoir vraiment quelque chose en tête, Ace va se rasseoir à sa place initiale et l'invite à le suivre alors Mona fait pareil, elle s'installe juste à côté de lui, son épaule touche la sienne et elle lève les yeux vers lui pour le regarder un instant. " J'sais pas trop... " souffle-t-elle avant de tourner le regard vers le vide. Elle réfléchit un instant puis un sourire se dessine sur ses lèvres. Peut-être bien qu'elle a une idée, elle ne va pas s'amuser à lancer un action vérité ou quelque chose comme ça, ils sont trop vieux pour ce genre de trucs, ou peut-être que non, mais là tout de suite, elle a une autre idée. Elle tourne la tête vers lui, " Ok ! Tu préfères... avoir l'haleine qui sent la bite ou la bite qui sent l'haleine du matin  ? " lui demanda-t-elle, un énorme sourire sur le visage, comme si elle lui posait la question la plus simple du monde. Comme si elle lui demandait si il aimait la glace à la vanille ou si il préférait vivre dans un château ou parmi les nuages au milieu des licornes. Elle se rappelle qu'elle jouait à ce jeu avec ses frères, qu'ils lui faisaient toujours des propositions incroyablement dégueulasses. Du genre est-ce que tu préfères coucher avec ton père dans le corps de ton copain ou avec ton copain dans le corps de ton père ? Elle allait pouvoir mettre ses années d'expérience au jeu du " tu préfères" en pratique avec quelqu'un d'autre.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockMer 28 Oct - 2:38

ils se retrouvent coincés sur ce toit, sans échappatoire. qui l’aurait cru. alors qu’ace avait fui comme la peste le souvenir de leur première nuit. son souvenir à elle. le souvenir de son visage. oui, il avait décidé d’enfouir au plus profond de son esprit ce moment frustrant, de l’oublier et de ravaler sa fierté. mais ce soir, ils étaient là, à quelques centimètres l’un de l’autre, le sourire aux lèvres. l’instant était plutôt étrange en y repensant. pas désagréable cependant. elle vint s’asseoir à ses côtés, leurs corps se frôlant contre le bitume froid de ce toit. il attend ace. attend qu’elle propose son jeu. elle hésite un instant, le regard posé devant elle, vide. elle réfléchit, mona. et puis elle reprend vie devant ses yeux, subitement, lui posant une question à laquelle il ne s’attendait pas. mais alors vraiment pas. il rigole fort ace. on t’a jamais dit que ce genre de mots c’est pas beau dans la bouche d’une petite fille? puis ace, il redevient sérieux, reste un instant silencieux, réfléchissant légèrement à la question posée. à choisir, la bite qui sent l’haleine. à vrai dire, aucun des deux n’est réellement tentant, mais puisqu’il faut choisir. non il n’a pas vraiment le choix. tu préfères, avoir un orgasme toutes les dix minutes ou tous les siècles? il tâte ensuite les poches de sa veste, en sortant de quoi se rouler un nouveau joint. il s’attèle distraitement à la tâche, attendant sa réponse. et puis lui vient une nouvelle idée. un jeu auquel il jouait souvent plus jeune. les premières soirées. les premières cuites aussi. un jeu qui lui permettra d’en découvrir un peu plus sur la jeune femme qui se tient à côté de lui. attends j’ai mieux. tu vois l’jeu j’ai déjà/je n’ai jamais ? au lieu d’boire on s’prend une taffe. il lèche lentement le bord de sa feuille, levant volontairement les yeux sur elle. puis il tasse, l’allume avant de reprendre. ok. j’ai déjà eu plus de cinq conquêtes. il a envie d’en savoir plus, ace. et il commence doucement, curieux de connaitre le nombre de partenaires qu’elle a pu avoir dans sa vie. elle qui revendique tant ses convictions amoureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockMer 28 Oct - 14:45

ça le fait rire, et il lui fait la morale sur le vocabulaire qu'elle emploie. pas beau sortant de la bouche d'une fille. elle roule des yeux, peu convaincue, parce qu'il y a des filles qui parlent de façon bien plus vulgaire qu'elle. Mona ne le quitte pas des yeux pendant qu'il réfléchit, elle a ce sourire toujours accroché aux lèvres et elle rit légèrement en entendant la réponse finale d'Ace. La bite qui sent l'haleine. Ce n'était pas une mauvaise réponse. Il lui retourne une question et c'est à son tour d'éclater de rire en l'entendant, puis elle réfléchit, grimace un peu, fronce le nez. alors qu'elle se demande si un orgasme toutes les dix minutes vaut mieux qu'un tous les siècles, Ace fouille dans ses poches et la coupe finalement dans son élan en lui faisant une autre proposition, celle de jouer à un autre jeu. il modifie les règles pour les adapter à leur situation sur le toit, remplaçant l'alcool par une barre sur le joint et elle hoche la tête, l'observant rouler son joint, plutôt intéressée. Ace se lance. Il a déjà eu plus de cinq conquêtes. Mona hausse les sourcils, rougie, elle voit où il veut en venir. " Oh, je vois, tu veux essayer d'estimer à quel point je suis coincée ou pas.... C'est malin. " elle lève les yeux au ciel et fait le compte dans sa tête. il a vu juste sur le fait qu'elle n'ait pas eu tant de partenaires différents, par contre, elle en a eu plus que cinq. juste un petit peu plus. " Ok, alors je peux effectivement les compter sur les doigts de la main. Bien vu, Sherlock. Mais tu m'as légèrement sous-estimé. " lui répond-t-elle en le regardant du coin de l'oeil. Mona sourit quand même, au fond, elle trouve ce jeu plutôt amusant même si elle reste assez pudique sur le sujet, voire évasive, elle ne lui dira pas le chiffre exacte, une fourchette suffit. " Bon alors à mon tour... " elle réfléchit, le regarde, se demande si elle doit poser une question plutôt neutre ou jouer le jeu du sexy. Elle se dit qu'elle pourrait peut-être l'étonner, si effectivement il la croit trop mijaurée ou coincée. " J'ai déjà.... couché avec quelqu'un sur mon lieu de travail... ? " souffle-t-elle en le regardant,elle est pas entièrement convaincue, elle ne sait pas si c'est quelque chose qu'il aurait pu faire ou non, le plus drôle serait qu'il tire sur le joint même si l'endroit n'est peut-être pas le plus original qui soit, sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clockJeu 29 Oct - 17:29

ace, il lance ce jeu uniquement dans le but d’en apprendre un peu plus sur mona. il est curieux et particulièrement après avoir compris qu’il s’était trompé sur son compte, sur sa personnalité et ses convictions. mais il en est pas à s’excuser ace, ni à exposer ses erreurs. il préfère taire le malentendu, passer à autre chose. mona, elle comprend rapidement ses intentions. après tout, il ne s’en cachait pas réellement, ace. s’il avait pu, il lui aurait demandé de but en blanc, mais il n’est pas certain qu’elle lui aurait alors apporté les précisions qu’il voulait. et puis il était assez plaisant de chopper des informations au compte-goutte, de ne pas tout savoir d’un seul coup. c’était d’ailleurs étrange pour lui, de chercher à connaitre une fille avec qui il avait couché. ou seulement désiré coucher, dans ce cas présent. en général, elles se contentaient de passer sous les draps pendant quelques heures, parfois le temps d’une nuit, et de disparaitre plus ou moins de sa vie. et ça lui convenait. il connaissait son nom, parfois quelques banalités de son existence et c’était bien tout. à vrai dire, il ne se posait pas plus de questions. et puis mona, elle débarque. elle bouscule ses plans, le force plus ou moins à faire les choses autrement. à voir les choses autrement. à la voir autrement. il ne passe pas par des chemins sinueux pour lui poser les questions dont il a envie de connaitre les réponses. pas de prélude. pourtant mona, elle reste volontairement vague, lui révélant qu’il a presque vu juste. ses conquêtes se comptent sur les doigts des deux mains. pas plus de précisions. a-t-elle réellement eu des sentiments pour plus de cinq garçons jusqu’à maintenant? ace, ça l’étonne quand lui n’a probablement aimé qu’une seule fille dans son adolescence. le reste, c’était vraisemblablement de l’extra. il s’attachait, parfois. comme il s’était attaché à nico-lou. jamais trop cependant. ça n’allait pas plus loin. c’était superficiel et il s’en lassait si vite. aujourd’hui, il est pas sûr de se souvenir de ce que c’est, que d’aimer. alors mona elle l’intrigue: des filles avec ce genre de valeurs, ça en deviendrait presque rare. et puis elle relance le jeu. elle est presque hésitante sur son tour de parole. elle lui avoue avoir déjà profité de son lieu de travail pour autre chose que son boulot. ace tourne la tête pour l’observer. elle n’en finira pas de l’étonner. il sourit avant de tirer longuement sur son joint. dans la réserve du skateshop où j’travaillais. banal mais assez cool. il se remémore un instant la fille concernée, la vendeuse fraichement débarquée à la caisse. comment c’était déjà son nom? par contre j’te préviens qu’on sort pas d’ce toit tant que tu m’auras pas apporté de précisions. j’croyais que toi tu faisais dans les sentiments. il s’moque un peu ace. à moins qu’elle soit sortie avec l’un de ses collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



and my thoughts got rude. (mona) Empty
MessageSujet: Re: and my thoughts got rude. (mona)   and my thoughts got rude. (mona) Icon-clock

Revenir en haut Aller en bas

and my thoughts got rude. (mona)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un entrainement rude [PV Curt Blackbird]
» Election de Miss Mona Minas 2009
» Un nouveau départ... [Terminé - Rude An 6]
» Δ Eat The Rude
» Mateli pibliye yon chante plen salte sou Lilian Pyèpòl.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAD SOUNDS :: rps-