Partagez|

touch M&B

Invité


Invité

MessageSujet: touch M&B   Mer 2 Déc - 21:33

Touch
mickey & babe
I can feel we're getting closer, closer Standing in the eye of the storm My eyes start to roam To the curl of your lips In the center of eclipse In total darkness I, I reach out and touch

Trois heures et vingt deux minutes du mat'. Et dans ta tête, t'as l'impression que tu viens de passer la meilleure demie-heure de ta vie. Ouais, t'es sympa, on va dire que ça a duré une demie-heure. T'as les yeux complètement disjonctés, entre la fatigue, l'alcool et la coke, tu sais même plus où il est caché, ton cerveau. Heureusement, tu sais quand même toujours qu'il est là, tout simplement parce que tu as totalement conscience de ce qu'il vient de se passer, et tu sais que tu ne l'oublieras pas de sitôt. A la base, si t'es venu au No5, c'était pour te trouver un client pour la nuit, et pour voir Mickey. Ouais, le Mickey, il dégage un truc qui fait que t'y résiste pas. Tu sais pas trop ce que c'est, parce que t'as pas l'habitude d'apprécier quelqu'un à ce point. Mais tu tuerais pour qu'il te regarde, qu'il te sourit, et qu'il te touche. Eh bien, là, il s'avère que tes vœux ont été exhaussés, et paix à notre âme, tu n'as eu à tuer personne pour ça. Tu te souviens plus trop de comment tout ça a commencé. T'as dû te ramener, t'accouder au bar et choisir un mec, dans la foule. Un qui te connaît pas. Un pas riche. Un en galère de fric. Un qui a rien à t'offrir, mais qui va quand même le faire. T'avais juste besoin d'un toit pour la nuit. T'en as trouvé un, et tu lui as tourné autour subtilement. Souvent, c'est l'histoire d'une heure, même pas. Et le Mickey, il a dû te tomber dessus. Il aime pas trop que tu traînes et que tu lui piques ses clients. C'est normal, après tout. Et toi, t'aimes qu'il vienne te voir.

T'as la joue collée sur le bois lisse de son bureau, et tout le torse, aussi, tu crèves de chaud. T'as sûrement jamais dû avoir aussi chaud que maintenant. T'es complètement essoufflé, en sueur, mais tu te sens heureux, comme tu l'as jamais été depuis la mort de ton frère. Tu sens encore Mickey derrière toi. Ton tshirt est tu ne sais où, ton pantalon non plus, tu sais pas. Ton caleçon, il est descendu à tes pieds. Tu te redresses, tu passes une main dans ta nuque et tu te retournes. Mickey, c'est un putain de canon. Mais au fond de toi, tu sais très bien qu'il ne t’appartiendra jamais. Il voudra jamais de toi, tu te fais pas d'illusion. Sauf, que, ce soir, tu l'as quand même eu. Alors tu comptes bien en profiter. La tristesse de savoir que jamais il ne t'aimera s'efface rapidement de ton visage, et tu prends un air plus triomphant. Il est là, devant toi, et il vient de te baiser comme jamais personne ne l'avait fait. Alors, mec, t'as aimé ? dis-tu en te mordant la lèvre inférieure. Tu te redresses légèrement et tu passes ta main d'un coup sec dans sa nuque, approchant son visage du tien, et, d'un geste expert, tu lui mords la lèvre doucement. Tu rigoles, tu ne peux pas t'empêcher de rigoler. Moi, j'ai grave pris mon pieds. tu murmures, un léger sourire sur les lèvres. T'aimerais lui dire des choses plus tendres, te montrer plus doux. Mais on est pas doux avec Mickey. Qu'est-ce que la douceur pourrait bien apporter. Les lumières dans le bureau sont éteintes, mais la musique résonne au loin. Les gens ne sont pas encore rentrés, on danse encore, on roule encore des pelles, on glisse des billets discrètement. C'est la débauche, là-bas, mais ici, t'aimerais juste que ça soit une petite bulle de tendresse.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madsounds.forumactif.org/t1083-l-arene http://madsounds.forumactif.org/t1109-dead-body
avatar
Sin Flores




or will blood run down the face
of a boy bewildered and scorned
and you'll find yourself in a skirmish
and you wish you'd never been born

MESSAGES : 385
NAME : BALACLAVA (CHLOE)
CRÉDITS : @QUEEN
JOB : MAC, PROPRIO DU DRAKE'S
COEUR : STONE
mad sounds in your ears

MessageSujet: Re: touch M&B   Ven 11 Déc - 23:23

• TOUCH •
(My mind's gone on running)

la nuit prime, assombrit la vision et trouble les corps. une nuit encore, où il a abusé. où il a finit par trop laisser aller les verres trop remplis. où il s'est envoyé en l'air avec quelqu'un qui passait. quelqu'un. babe. l’orgueilleux. celui qui tente, repousse ses limites et joue avec la patience de mick. les souvenirs se floutent et s'entremêlent. il se souvient plus bien, le cocktail se déverse dans ses pensées et les noie instantanément. y'a un vague moment où il croit se rappeler de babe à l'intérieur du club, trop proche d'un client régulier. puis le noir complet. le néant, et maintenant. mickey le corps en sueur. dénudé, l'effort qui se fait ressentir plus que jamais. l'esprit est toujours en chute, embrouillé. il tente de tenir sur ses deux jambes, mick. il lève le regard, la bouche entrouverte, les cheveux en bataille et l'âme en pagaille. y'a ce frisé, sur le bureau, son bureau. essoufflé lui aussi, le corps contre le mobilier. il le regarde et la brume se dissipe un peu. il comprend, mike. commence à y voir une certaine clarté. y'a ces images de deux corps en flamme, rythmés par la musique et les coups de reins. et il lève alors le regard, mickey. de ses yeux translucides, brillants, bleu océan. et babe. il sourit, d'une esquisse en coin, joliment dessinée, avec cet air qui a tout gagné. il a eu ce qu'il voulait. il vient brusquement passer sa main au creux de sa nuque, lui demandant s'il a aimé. lui oui. mickey, difficile de réellement se souvenir, même si ça vient juste de se produire. il voit pas clair. la vision s'illumine, et s’éteint la seconde d'après. il sait plus ce qu'il a bu, plus ce qu'il a fumé. les jolies pilules colorées mélangées aux boissons alcoolisées. puis babe, il vient se rapprocher. doucement mordre ses lèvres, le rire aux siennes. il se laisse faire un temps, mick, parce qu'il parvient pas à réaliser. mais le p'tit vainqueur à ses côtés, il réalise très bien. a même prit son pied, jusqu'à pouvoir même presque en redemander. d'un geste brusque, le mac vient pousser le brun. sec, violent, il s'approche, le prend par les cheveux. serre si fort qu'il pourrait l'écraser. "tu fous quoi ? c'toi qui m'a forcé, putain." au fur et a mesure,  il enregistre, comprend ce qu'il a fait. et il sait que babe va en jouer. alors mick réfléchit pas, réfléchit plus, est pas en état. il l'agrippe davantage, resserre son emprise. "c'est de ta faute. t'as pas intérêt à en parler." il arrive même pas à garder ses yeux droits. il les ferme pour les réouvrir juste après. il tente de le fixer, mais se voit forcé de dévier. mais la rage monte, comme toujours. y'a cette envie de violence, de sang, parce que, putain, il a finit par s'le taper.

☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

QUAND JE RENTRE DANS L'ARÈNE
J'SUIS COMME UN DIEU QUI S'AMÈNE
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: touch M&B   Ven 18 Déc - 10:49

Touch
mickey & babe
I can feel we're getting closer, closer Standing in the eye of the storm My eyes start to roam To the curl of your lips In the center of eclipse In total darkness I, I reach out and touch

Belle journée. Ouais, si tu savais quand tu t'es levé ce matin ce qui allait se passer, tu l'aurais pas cru. Cet intouchable de Mickey. Peut-être te le fera-t-il payer, mais tu n'es pas non plus l'un de ceux qu'on écrase facilement. Ouais, il te le fera sûrement payé, autant te tenir prêt. A vrai dire, tu n'as sûrement jamais espéré que quelque chose comme ça se passe entre vous. Mickey, il est pas de ceux que tu peux charmer. Ce soir a sûrement été un coup de chance. L'alcool, la drogue, tout ce joli mélange a joué en ta faveur. Tu observes le garçon en face de toi. Il a l'air d'avoir plus de mal que toi à émerger. Tu ne sais pas vraiment si il a consumé plus que toi ou non, ce n'est pas le genre de chose à quoi tu fais attention. Peut-être même avait-il commencé sa soirée bien avant que tu n'arrives ici. Mais tu joues, tu te brûles les ailes, parce que c'est plus fort que toi, la raison, tu connais pas. Alors, brusquement, tu es repoussé, mais tu ne t'en formalises pas, tu savais que ça se passerait comme ça. A la place, tu lui souris, un sourire malsain, presque. De toute façon, ce qui est fait est fait. Puis, il t'attrape violemment par le crâne, ton sourire s'efface et tu fronces les sourcils. Tu fous quoi ? C'toi qui m'a forcé, putain. Tu le fixes, cette fois plus froidement. Je t'ai forcé ? Tu délires mon joli. Puis, tu lèves les yeux au ciel, mais Mickey resserre sa prise. C'est de ta faute. T'as pas intérêt à en parler. D'un coup sec, tu te libères de sa prise, il ne faut pas te sous-estimer non plus, même si tu fais parfois maigrichon, tu t'es sûrement tout autant battu que Mickey dans sa vie.Tu le pousses brutalement pour qu'il te laisse de l'air. Tu te masses l'arrière du crâne en grimaçant. De quoi tu me parles, mec ? Assume, et puis c'est tout. dis-tu plus calmement alors que tu cherches tes fringues et enfile de quoi ne plus te trimballer à poil. Tu lui jettes un regard, il a l'air de dévier grave. Tu t'approches de lui et tu poses une main sur son épaule. Ça va, Mickey ? Tu te sens horrible, parce que dans un sens, tu as terriblement envie de jouer avec la situation, et tu ne manqueras d'ailleurs pas de le faire plus tard, mais là, maintenant, tu ne peux pas non plus t'empêcher d'aller vers lui, tu veux être de nouveau proche de lui, tu veux le prendre dans tes bras, le calmer. Tu es tiraillé entre plusieurs comportement à adopter. Lui ne te fera aucun de cadeau, mais tu es trop faible pour te comporter de la même façon. Tu te sens bizarre, personne n'a jamais eu une telle emprise pour toi, et le pire, c'est qu'il n'en veut même pas.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madsounds.forumactif.org/t1083-l-arene http://madsounds.forumactif.org/t1109-dead-body
avatar
Sin Flores




or will blood run down the face
of a boy bewildered and scorned
and you'll find yourself in a skirmish
and you wish you'd never been born

MESSAGES : 385
NAME : BALACLAVA (CHLOE)
CRÉDITS : @QUEEN
JOB : MAC, PROPRIO DU DRAKE'S
COEUR : STONE
mad sounds in your ears

MessageSujet: Re: touch M&B   Mer 23 Déc - 12:52

• TOUCH •
(My mind's gone on running)

sa raison emportée trop loin pour être rattrapée. il lutte, lutte pour s'réveiller, et il espère, plus que jamais, de s'piquer pour enfin réaliser que c'qui vient d'se passer, c'est pas vrai. mais ça l'est. et l'un comme l'autre, ils sont pas prêts de l'oublier. il s'est emporté. s'est laissé porté. le contrôle, la retenue, la logique de l'esprit, tous partis. y'a qu'la tête vidée de sens qui agit. vidée de sens et remplie d'substances de l'interdit.
et il sourit. il sourit, le frisé, et ça augmente la rage de l'autre. la haine, la culpabilité qui s'mélangent à l'incompréhension du moment. il sait plus comment. comment faire, comment agir, comment l'taire. il plante ses yeux dans les siens. regards de pierre, aussi durs que d'l'acier. le sourire babe s'efface, mais il garde toujours ce putain d'air de vainqueur qui placardera à jamais ses traits. il s'libère brusquement de sa poigne, et l'autre, il est trop brouillé pour venir le rattraper. il a d'la force, le con. de ses paumes encore enflammées, il vient l'pousser à son tour et davantage élargir l'espace entre eux. mick, il arrive pas à l'regarder en face. il enterre c'qu'ils viennent de faire. et il veut mettre à terre babe avec. parce qu'il a gagné, mais on gagne jamais face à mickey. jamais.
"nan, bordel. ça va pas. j'suis pas une sale tapette, tu saisis ?" qu'il dit en s'frottant les yeux de ses mains salies. il jette un coup d’œil ensuite à l'autre coupable, à son corps dénudé cherchant de quoi s'rhabiller. puis il vient s'approcher, babe, et d'sa main bouillante, il vient la poser sur son épaule. il s'retourne, le mac, vient violemment retirer sa paume et il agrippe son poignet. il l'agrippe, et un instant le maintient.
"et m'appelles pas comme ça, putain. m'appelles pas tout court." et il l'serre fort, son maigre bras. il l'serre fort parce que, malgré tout, c'est la seule chose à laquelle il peut s'raccrocher.
il sait pas mick, il sait plus. il peut plus, n'agit pas d'façon logique. il n'est qu'un pion dans ce jeu qui ne s'arrête plus.

☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

QUAND JE RENTRE DANS L'ARÈNE
J'SUIS COMME UN DIEU QUI S'AMÈNE
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: touch M&B   Jeu 24 Déc - 12:55

Touch
mickey & babe
I can feel we're getting closer, closer Standing in the eye of the storm My eyes start to roam To the curl of your lips In the center of eclipse In total darkness I, I reach out and touch

Tu le regardes, tu l'observes. Ça fait bien longtemps que tu l'observes, Mickey. Mais dans le fond, tu ne le connais pas tellement. Ce qu'il aime, ce qu'il déteste... Tu peux peut-être affirmer une chose, il ne t'aime pas toi. Pourquoi Mickey et pas un autre ? Y'en a jamais eu un seul capable de faire battre ton cœur comme lui il le fait, et pourtant, tu ne le connais qu'à peine, c'est à peine si il t'adresse la parole, à moins que ce ne soit pour t'injurier. Mais il y a quelque chose chez lui qui t'attire, encore et toujours. Peut-être cette sensation de force qu'il dégage, de puissance, de sécurité... Des choses qu'on ne t'a jamais données, qui te manquaient, mais que tu devais sans cesse transmettre à ton frère... Mickey te regarde méchamment. Non, il t'a jamais vraiment apprécié, Mickey. Tu as toujours été dans ses pattes, soit à lui faire de l'ombre, soit à le faire chier, tout simplement. Tu t'es comporté comme une gamine qui veut attirer l'attention sur elle, tu as piaillé, tu lui as tourné autour ouvertement, et tu l'as emmerdé. Ouais, tous les moyens étaient bons pour qu'il remarque ta présence. Sur le coup, tu as un peu honte de toi. Nan, bordel, ça va pas. J'suis pas une sale tapette, tu saisis ? Tu penches la tête sur le côté alors qu'il se frotte les yeux et tu commences à ricaner. Ils sont bien beaux ses préjugés. Mais tu ne peux pas t'empêcher de revenir vers lui, même si tu penses qu'il se trompe royalement et qu'il mériterait qu'on lui ouvre les yeux, encore une fois. Mais voilà, le mack, il apprécie pas trop que tu le touches, c'est normal, peut-être. Il t'agrippe le poignet, et ton corps entier frissonne. Non pas de plaisir, cela n'a rien de charnel, c'est simplement qu'il a sa main à l'exacte endroit de tes cicatrices, et quoi que tu en dises, tu n'aimes pas trop qu'on les touche. Et m'appelles pas comme ça, putain. M'appelles pas tout court. dit Mickey, alors qu'en même temps, il resserre la poigne sur ton bras. T'as une petite grimace, parce qu'il faut dire qu'il a de la force, celui-là aussi. Tu plisses les yeux, en essayant de te libérer de sa poigne, mais tu vois dans son regard qu'il est perdu, et tu prends une grande inspiration. OK, mon grand, tu vas commencer par me lâcher. Et sur ce, tu n'attends pas une réaction de sa part, d'un geste sec, tu te libères, et tu places ton poignet contre toi, comme un petit enfant à qui on aurait fait un bobo. Assieds-toi. tu lui dis en lui lançant un regard blasé tout en allant lui chercher une chaise. Tu passes une main sur ton visage. Tu peux pas le laisser dans cet état, et loin de toi l'envie de partir, bien entendu. Tu regardes autour de toi. Y'a pas d'eau ici, tu carbures vraiment qu'à l'alcool putain ! Tu te permets de commencer à fouiller un peu partout dans le bureau, tout ce que tu cherches, c'est une bouteille d'eau. Tu finis d'ailleurs par mettre la main dessus au fond d'un couloir, et tu retournes la tendre à Mickey après la lui avoir ouverte. Va falloir que tu te calmes sur tes préjugés de merdes, Mickey... Mais si ça peut te rassurer, personne ne te prendra jamais pour une tapette... tu lui sors, presque sérieusement, même si t'as un sourire malsain au visage. Tu as bien sûr prononcé son nom d'une façon plus que bourrée de sous-entendu, histoire de lui montrer que ces petites menaces ne marchent pas avec toi. Ouais, t'en es dingue, du Mickey, mais il aura pas de contrôle sur toi. Personne n'en a jamais eu, et personne n'en aura jamais, pas même lui. Enfin, c'est ce que tu essayes de te persuader.  



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: touch M&B   

Revenir en haut Aller en bas

touch M&B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Japan Touch Haru
» A TOUCH OF EVIL
» HLM ◮ OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong
» | CK006 | Du poisson...
» Touch Down [Plum's]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAD SOUNDS :: rps-