Partagez|

always and forever. (mickey)

Invité


Invité

MessageSujet: always and forever. (mickey)   Dim 29 Nov - 16:41


- mickey flores -
always and forever


elle se dit que c'est pas un endroit pour elle. vancouver, c'est bien trop grand, peut-être trop sombre pour elle. elle n'a fait que croiser des gens étranges. elle n'a remarqué que des visages hypocrites. elle, qui a toujours le sourire aux lèvres, qui respire la douceur, qui rêve de sécurité. de belles choses qui n'existaient que dans les contes de fées. il serait temps de grandir, de remettre les pieds sur terre. qu'est-ce qu'elle fout là au juste ? même elle, elle se le demande. peut-être que river ne voudra même pas d'elle. peut-être qu'elle n'arriverait jamais à mettre la main dessus, élaïa. il est surement bien mieux sans elle. elle et sa naïveté. elle et son foutu caractère. elle sourit. sans doute les effets de la drogue plus qu'autre chose. elle se masse les tempes d'un geste instinctif et circulaire sans cesser de marcher. des regards se posent sur elle or, elle n'y prête aucune attention. encore des connards. toujours des connards. à croire que le monde en est rempli. elle secoue la tête et entre dans le premier bar qu'elle croise. éla, elle n'est pas comme tous ces jeunes qu'elle croise. nan elle, elle troque son verre de vodka contre un café. peut-être qu'elle arrivera à se réveiller avec celui-ci. et si ce n'était qu'un rêve ? ça serait trop beau. elle s'installe au comptoir. par chance, il y a trop de monde qu'on ne prête attention à elle ou plutôt, que le barman ne se doute de quoique ce soit. un visage aussi magnifique, des traits aussi fins... on dirait presque une poupée, une petite chose fragile, incapable de faire le moindre tort. elle se lève et quitte le café d'un pas certain. dans les cas comme celui-ci, vaut mieux se montrer discrète. une fois dehors, elle accélère le pas éla. faut dire que se rendre voleuse pour un putain de café, ça lui reste en travers de la gorge. il faut vraiment qu'elle réussisse à trouver river. y a que lui qui peut la tirer de là. elle a le pas vif. elle tourne et tourne encore dans des rues qui lui semblent identiques. elle se dit que la prochaine ne sera différente des autres. pourtant, signe du destin, sans aucun doute envoyé par satan, elle prend le virage un peu trop court et finit par percuter quelqu'un de plein fouet. putain... jure-t-elle dans un murmure en apportant sa main contre son front, grimaçant légèrement. lorsqu'elle a repris ses esprits, elle décide finalement de lever la tête élaïa et c'est avec mickey, qu'elle se retrouve nez-à-nez. je cherche river, tu l'as vu ? c'est tout ce qu'elle arrive à lui demander après tout ce temps. ce sont les seuls mots qui réussissent à s'échapper de ses lèvres dans un souffle à peine audible. qu'est-ce qu'elle pourrait lui dire d'autres éla ? on ne peut pas dire qu'ils soient proches, qu'il lui ait manqué ou qu'il ait changé. il a toujours ce même regard sombre, ses mêmes yeux ténébreux, cette même façon de se tenir, sa légendaire assurance et à côté éla, elle n'a pas grand chose si ce n'est la fragilité et la beauté que sa mère lui a légué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madsounds.forumactif.org/t1083-l-arene http://madsounds.forumactif.org/t1109-dead-body
avatar
Sin Flores




or will blood run down the face
of a boy bewildered and scorned
and you'll find yourself in a skirmish
and you wish you'd never been born

MESSAGES : 385
NAME : BALACLAVA (CHLOE)
CRÉDITS : @QUEEN
JOB : MAC, PROPRIO DU DRAKE'S
COEUR : STONE
mad sounds in your ears

MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   Mer 2 Déc - 23:42

( - ALWAYS AND FOREVER - )
ELAÏA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

la cigarette fumante négligemment apposée entre des lèvres meurtries. la tête enfouie dans un sweat trop grand au vécu important. lourd morceau de coton abîmé qui, pourtant, ne couvre pas assez. une main dans une poche, l'autre qui tient la cancéreuse. qui la dépose, pour l'enlever, et tout recommencer. puis en allumer une énième après que la précédente soit terminée. train de vie classique. dans la nuit, la pénombre. avec le ciel qui touche la terre, et la lune qui persiste, qui se reflète sur les visages fatiguées et les usines désaffectées. clair-obscur, l'oeuvre de la nature. qu'on ne remarque pas assez dans ce genre de quartier. mickey lève le regard un instant vers cette magie venue d'ailleurs, mais le baisse aussitôt. raye ce putain d'espoir de sa vie. toute forme de lumière qui l'éclaire, il la dévie. pour continuer inlassablement à se meurtrir, à meurtrir les autres aussi. parce que y'a que ça qu'il connaît réellement, qu'il sait maîtriser. alors il continue de s'enterrer.
aucune direction. simple errance. un pensée pour le club qui doit certainement bien se porter. une pensée pour les troubles qu'il a causé. puis tout commence à s'emmêler. trop de et si qui fusent, chose qui n'arrive jamais. puis l'esprit qui part en vrille, qui fait flouter ses pupilles. avec pour seul rattachement la clope qu'il serre entre des doigts salis. sa fumée qui traverse les poumons, qu'on sent passer. pour finir par tout recracher. et bam. une seconde d'inattention, un détour au coin de la rue prit un peu trop sec. la tête baissée, avec pour seule vision une chevelure dorée qui tente de se redresser. arrêt net. le mégot s'échappe de son emprise pour venir s'écraser sur le bitume. c'est elle. ses fins brins d'une cascade inépuisable, ses doux et grands yeux océans qui ne cherchent qu'à s'ouvrir d'avantage sur le monde. ce corps fébrile, cette brindille, qui manque de se briser à chaque coup de vent un peu trop violent. un visage d'enfant, aux traits aussi nets et légers qu'une poupée. durant un instant, mike reste immobile, les sens encore choqués. élaïa. douce éla, à la pureté envoûtante, à l'aura enivrante. dans un souffle presque inaudible, elle évoque river, prononce ces paroles qui font entendre une voix légère, emportée par le vent. elle peine à lever le regard, à trouver sa place. vite repris, mickey atteind le paquet de sa poche et en retire une cigarette. "moi aussi j'suis heureux de t'retrouver, éla. river est pas là, j'sais pas quand il se pointera. j'm'attendais pas à te voir ici, poupée." le sourire au bord des lèvres, la fumée qui s'échappe de celles-ci, et qui se mêle aux mèches d'or de la belle. et il élargie son sourire de plus belle, il porte des yeux étincelants sur ce qui était, et qui désormais est, la prunelle de ses yeux.

☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

QUAND JE RENTRE DANS L'ARÈNE
J'SUIS COMME UN DIEU QUI S'AMÈNE
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   Ven 4 Déc - 21:53


- mickey flores -
always and forever


c'est dingue que les choses puissent se produire de façon si inattendues. elle comptait pas venir à vancouver éla. elle en avait aucune envie. elle n'avait pas tellement envie de revoir ses frères non plus. même le sourire de river ne pouvait la faire changer d'avis, elle en était certaine. qu'une bande d'hypocrites, c'est ce qu'elle se disait. pourtant, ce sont ses frangins, son sang alors, il fallait faire un effort, elle pouvait leur faire confiance après tout, nan ?! élaïa, c'était la petite dernière, la petite princesse de la famille, la seule fille de la fratrie. cela signifiait forcément quelque chose pour ses aînés. elle était persuadée que riv allait l'aider comme il le pouvait. il n'y avait pas d'autres solutions possibles.
elle arpentait les rues de la ville éla. elle errait tel un chiot abandonné, perdu à des milliers de kilomètres de chez lui. elle ne savait pas vraiment où aller, si même où chercher à vrai dire. elle se contentait de marcher, laissant ses maigres jambes s'actionnaient, laissant ses cheveux se balancer lentement au rythme de ses mouvements telle une cascade dorée, le tissu de sa robe dessinait à la perfection ses fines courbes accentuées par ses mouvements de hanches. elle remue lentement le bassin, sa tête bascule légèrement à chaque pas entrepris. elle se rend pas forcément compte de ce qu'elle dégage éla. elle ne fait rien pour être ainsi.
au détour d'une ruelle, elle le percute. à moins que ce soit lui qui ne la percute. elle jure au lieu de s'excuser parce que c'est comme ça qu'elle fonctionne la belle. quand elle daigne relever les yeux, c'est son regard qu'elle croise. en vérité, elle aurait préféré l'éviter. elle lui pose une simple question, ce à quoi, il sourit mickey. elle se mord légèrement la lèvre. elle aurait sans doute du fermer sa gueule et tracer son chemin comme toute personne censée. au lieu de ça, elle reste, on ne peut plus déterminée que jamais. elle ne fait aucune remarque face à sa remontrance. sans doute en aurait-elle fait autant. et moi, je ne comptais pas venir ici. non elle, elle comptait s'enfuir, partir loin d'ici, découvrir une autre ville, une autre histoire, une autre culture, une autre famille aussi. elle détourne le regard éla. elle pose les yeux sur un groupe de jeunes un peu plus loin. c'est sans doute avec des personnes comme eux qu'elle devait traîner éla au lieu de fréquenter que des pauvres types. j'ai besoin de lui parler... de nouveau, elle déplace ses prunelles dans celles de son frère, clignant des cils tel un papillon en plein désespoir, croisant les doigts pour que ça l'aide à obtenir ce qu'elle désire. ses yeux descendent légèrement et fixent un court instant sa clope. putain, qu'est-ce qu'elle aimerait tirer dessus à l'heure actuelle. ça doit faire des heures qu'elle n'a rien pris. triste histoire. elle lui sourit. un sourire, ça règle tout, pas vrai ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madsounds.forumactif.org/t1083-l-arene http://madsounds.forumactif.org/t1109-dead-body
avatar
Sin Flores




or will blood run down the face
of a boy bewildered and scorned
and you'll find yourself in a skirmish
and you wish you'd never been born

MESSAGES : 385
NAME : BALACLAVA (CHLOE)
CRÉDITS : @QUEEN
JOB : MAC, PROPRIO DU DRAKE'S
COEUR : STONE
mad sounds in your ears

MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   Mar 15 Déc - 20:18

• always and forever •
(to infinity and beyond)

pure. douce. un ange descendue de l'au-delà. il ne l'attendait pas. elle apparaît comme une lueur d'espoir dans la nuit profonde et ses étoiles scintillantes. éla, c'est la plus belle étoile. celle dont la brillance est éternelle. celle dont l'éclat transperce les esprits et les cœurs éteint. mickey, le sourire aux lèvres, tire frénétiquement sur sa cigarette fumante pendant qu'éla cherche vers où poser son regard. faisant tout pour éviter celui océan du grand frère, de la figure imposante de l'homme dont elle redoute. elle pince doucement, lentement ses lèvres, et il sourit davantage, mick. il sourit parce qu'il la retrouve un instant lorsqu'ils étaient enfants, innocents. elle la docile, lui le dominant. rôle dont il se délecte depuis ce temps.
river, river, river. qu'elle cherche à retrouver à tout prix. il sait mickey, où il est, ce qu'il fait. mais, éla, douce éla, aux prunelles ardentes, au cœur brisé toujours enflammé, est cette fleur de la nature. cette fleur dont mickey aime tirer les pétales une par une. au fil des années. destruction lente, ses yeux bleus fermés. et le brun ne se lasse jamais. il savoure, est satisfait lorsqu'il voit son visage en larmes, les joues un peu trop rosées. et ce soir, c'est le soir ou sa vie tourne à nouveau. où éla débarque, le corps frêle mais beau.
"j'vais t'aider, t'en fais pas." sournois. les yeux dévoreurs, qui inspire de la peur. et les siens qui osent le confronter. ses longs cils maquillés en légèreté, l'air déterminé qui veut camoufler la perte dans laquelle elle se noie. "reste avec moi. ce serait con qu'tu t'perdes dans une si grande ville, hein, beauté." elle abaisse les iris, rencontre la cancéreuse entre les doigts abîmés du grand frère déchaîné. et elle sourit. son visage qui s'illumine encore dans la nuit, mickey aveuglé par sa beauté détruite, si jolie. quelques pas. "t'en a besoin." il s'approche d'elle, pose une de ses paumes brûlante sur sa joue glacée par le froid d'hiver, et vient lui déposer une cigarette entre ses lèvres entrouvertes. il sourit légèrement en coin, tout en restant proche d'elle, ne voulant pour rien au monde la laisser partir.


Spoiler:
 

☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

QUAND JE RENTRE DANS L'ARÈNE
J'SUIS COMME UN DIEU QUI S'AMÈNE
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   Sam 19 Déc - 19:05


- mickey flores -
always and forever


elle s'est toujours dit que mickey, ce n'était pas un type pour elle. il avait beau être son frère, il fallait qu'elle le fuit comme la peste. ils n'étaient pas fait pour vivre ensemble, côte à côte mais bel et bien éloignés l'un de l'autre. certes, éla pouvait avoir une bonne influence sur lui, il pouvait être heureux de l'avoir à ses côtés. elle, cette petite chose si douce et fragile. innocente. c'était encore une enfant pour ainsi dire et ce, malgré tout ce qu'elle avait vécu jusqu'à aujourd'hui. elle voulait toujours voir le bon côté des choses élaïa, le meilleur de chacun. mickey, quant à lui, il était du côté obscur. il ne la rendait pas meilleure. elle n'était pas bien à ses côtés. elle ne se sentait pas à l'aise lorsqu'il se tenait près d'elle. il n'avait pas une bonne influence sur elle. il voyait ce qu'il pouvait en faire, ce qu'elle pouvait lui apporter. il ne se préoccupait pas de ce qu'elle voulait, de ce dont elle avait besoin. non, mick, il n'était que ténèbres. quand elle vivait à travers lui, ce n'était autre qu'un enfer.
mais, il disait pourquoi l'aider. tu voulais river et lui, il te proposait son aide. il voulait que tu restes avec lui. c'est ce qu'il a toujours voulu mickey. au fond elle, elle a envie de se dire que c'est parce qu'il l'aime. elle a envie de se dire qu'il a envie de la protéger, d'être présent pour elle comme tout frère normal or, c'est loin d'être le cas et ça, elle le sait très bien éla. portant, elle n'a pas vraiment le choix. elle ne répond pas et semble peser le pour et le contre. qu'est-ce qu'elle deviendrait sans lui ? peut-être que se promener dans les rues sombres et étroites de la nuit, ce n'était pas plus sûr que de rester avec mick. après tout, elle pouvait tomber sur n'importe qui et vêtue comme elle l'est, ce n'est pas forcément une bonne idée d'être seule.
comme elle ne sait vraiment que lui dire, comme elle aimerait arranger les choses avec lui, elle sourit éla. peut-être parce qu'elle est naïve parce que franchement, toute personne censée sait que mickey, il ne changera jamais. il s'approche d'elle. elle voudrait faire un pas en arrière, lui demander de s'éloigner, de la laisser tranquille mais au lieu de ça, elle ne bouge pas, pétrifiée. il pose la paume de sa main contre sa joue. ce contact froid lui glace le sang, la fait frissonner. il dépose sa clope au niveau de ses lèvres et elle le regarde un instant, comme si elle réfléchissait avec de tirer une fois dessus. elle inspire profondément et garde la fumée un court instant avant de tout rejeter, essayant d'en faire de même avec tous les problèmes qui lui parcourent l'esprit à l'heure actuelle. merci... de nouveau un murmure à peine audible. comme si elle hésitait. comme si elle ne savait pas ce qu'elle pouvait rajouter de plus. une nouvelle fois, il venait de gagner. prise au piège, elle était à sa merci, tout simplement. et maintenant ? encore une question qu'elle ose.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madsounds.forumactif.org/t1083-l-arene http://madsounds.forumactif.org/t1109-dead-body
avatar
Sin Flores




or will blood run down the face
of a boy bewildered and scorned
and you'll find yourself in a skirmish
and you wish you'd never been born

MESSAGES : 385
NAME : BALACLAVA (CHLOE)
CRÉDITS : @QUEEN
JOB : MAC, PROPRIO DU DRAKE'S
COEUR : STONE
mad sounds in your ears

MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   Mer 23 Déc - 19:06

• always and forever •
(to infinity and beyond)

elle le fuit, le renie. elle le déteste de tout son corps entier, et de son âme aussi.
elle hait le sourire qui trône toujours au bord de ses lèvres lorsqu'il la voit. elle hait sa prestance et son assurance, son arrogance quand il lui dit des doux mots qui sonnent faux. elle hait être proche de lui, sentir son souffle menaçant, son emprise qui pèse et qui occupe tout son espace. elle hait ses yeux détruits comme son cœur. elle le hait. il le sait. et il continue d'en jouer.
elle ne peut pas lui échapper. elle pourrait devenir douce colombe et s'envoler, qu'il la retrouverai. parce qu'il peut pas s'en passer. éla, sa douceur et sa beauté.
elle cherche la lumière, lui les ténèbres.
elle aime rêver, lui briser.
les contraires s'attirent et se tirent. ils se fuient et se retrouvent. ils s'aiment et se renient. elle a pour objectif celui de toucher les étoiles et de rencontrer la lune, de les atteindre avant qu'elles ne lui tombent dessus. mais lui les décroche avant elle, et ne laisse que poussière de ces astres déchus dans ses prunelles.
il aime sentir son cœur battre plus fort lorsqu'il s'approche d'elle. organe qui bat fort, si fort, qu'il pourrait s'échapper de sa poitrine enfantine. et son visage pâle, poupée de porcelaine. peau blanche aux joues trop rosées. son visage qui reste livide un moment, et ses pupilles qui restent en alerte, les paupières grandes ouvertes. elle affiche progressivement un maigre sourire. esquisse qui rend son minois parfait, qui le sublime. un sourire qui rassure, qui se force un peu, mais qui, au fond, n'espère que ce qui a de mieux.
elle prend la cigarette et tire dessus comme si c'était la dernière chose à laquelle elle pouvait se raccrocher. la mort en bâtonnet. elle fait échapper la fumée, voulant faire s'échapper aussi tout son esprit et toutes ses mauvaises pensées. d'un murmure, de ses quelques syllabes, elle le fait sourire en coin, satisfait. il finit sa clope aussi vite qu'il l'a commencée, et écrase le mégot sur la chaussée. il a la tête enfumée et les pensées saines qui se sont écrasées sur le bitume avec la cigarette consumée.
une question. deux mots. trois mille significations.
elle l'amuse. elle est sa muse.
"et maintenant, éla, hein. t'es là, ce serait dommage de pas en profiter. suis-moi, on va boire un coup." sans lui laisser le temps de réagir, de réfléchir (mais surtout de lui laisser l'opportunité de s'échapper), il aggripe sèchement son poignet et la dirige vers lui. il la serre fort, mais il lui sourit.
ils marchent un moment, lui la forçant légèrement.
"qu'est-ce qui t'amènes ici, dis-moi ? tu vas pas m'dire que c'était que pour river."

☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆. ☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

QUAND JE RENTRE DANS L'ARÈNE
J'SUIS COMME UN DIEU QUI S'AMÈNE
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   Mer 23 Déc - 22:23


- mickey flores -
always and forever

elle pourrait lui trouver des qualités si elle cherchait bien éla. évidemment et ce n'est pas parce que c'était son frère qu'elle y arriverait mais bel et bien parce qu'elle voit toujours le meilleur en chacun et ce, même si celui-ci n'hésites pas. on ne peut pas vraiment dire que mick a un bon fond. il n'avait jamais rien fait pour elle, pour lui rendre la vie meilleure, juste par sympathie, quand elle en avait besoin. il ne savait pas être gentil, il ne savait pas aider son prochain et ce, même lorsqu'il s'agissait de la famille. mickey, il vit pour lui et lui seul. il n'agit que dans son intérêt. éla, elle n'a jamais vraiment compté pour lui. c'est juste un passe-temps. il s'amuse avec elle, la considère comme sa marionnette vivante. un jour, elle ne sera plus aussi jeune, plus aussi jolie ou peut-être plus aussi naïve et douce alors, il n'en voudra plus mick et ce jour-là, elle ne vaudra plus rien éla. mine de rien, elle s'y accroche. tant que mick veut d'elle, c'est qu'il y a de l'espoir.
elle tire sur sa cigarette. elle garde tout un instant, retenant son souffle, sentant encore son coeur battre malgré tout. c'est mick qui lui fait cet effet. elle sait qu'en restant à ses côtés, les choses ne vont pas se passer comme prévu. si elle comptait tout simplement rejoindre river et continuer sa vie, c'était carrément foutu car à chaque fois qu'elle se retrouvait dans les filets de mick, il ne lui arrivait que des problèmes. rencontrer mickey, c'était acheter sa place en enfer, signer un pact avec le diable. le pire dans tout ça, c'est qu'elle le craignait tellement, elle ne voulait pas le décevoir alors, elle agissait comme il le désirait. il avait les cartes en mains et une nouvelle fois, la demoiselle s'était fait avoir. il n'y avait plus de retour en arrière possible.
elle lui posa une question élaïa. ça voulait dire faire un bout de chemin en compagnie de son frère. pour le meilleur mais surtout pour le pire. mick allait prendre son pied et elle, une fois de plus, allait oublier le sens de la vie. il allait la détruire et elle allait se laisser faire. il attrapa violemment son poignet. la serrant contre lui, fort comme pour ne lui laisser aucun répit. elle ne pouvait aller nulle part éla. elle ne comptait pas partir mais, il est un peu parano sur les bords mick alors... tu me fais mal... râle-t-elle entre ses dents. elle ne peut rien dire. elle ne voulait pas qu'il se fâche mick. putain s'il s'énerve, elle est encore plus foutue. alors, elle souffre en silence, elle serre les dents et soupire en entendant une nouvelle question sortir de ses lèvres. sa voix rauque lui donne des frissons dans le dos et elle hausse les épaules. évidement que c'est pour lui. elle court à moitié, il lui presse le pas. dans peu de temps, elle aurait mal aux jambes. mick, il sait quand elle ment du coup, elle reprend la parole. je suis seule et fauchée. autant dire que la situation est bien résumée ainsi. elle évite de croiser son regard, elle fixe ses pieds, se concentrant pour ne pas rater un pas ou peut-être deux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: always and forever. (mickey)   

Revenir en haut Aller en bas

always and forever. (mickey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» always and forever. (mickey)
» Love me now or hate me forever!
» Hey boule de gomme, s'rais-tu dev'nu un homme? Sweet Mickey prend des airs.
» Un, deux, trois. Mickey, Donald et moi ♫
» La Mélodie des Souvenirs... [PV Mickey ♥ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAD SOUNDS :: rps-